Fédérer la filière

L’Union élabore et met en œuvre des projets pour assurer l'attractivité de toute la filière.

A travers les études qu’elle réalise et les plans d’action qu’elle met en œuvre, l’Union travaille avec ses partenaires à la préparation de l’avenir de la filière.

MOBILISATION POUR LA FILIERE

Crise de 2008

En 2008 lors de la crise économique, qui a également touché le secteur de la bijouterie-joaillerie, l’Union a mis en place une réflexion sur les solutions à apporter pour soutenir l’activité du secteur.

Le Plan Impulsion 2010-2011, fruit de cette initiative, a instauré une nouvelle dynamique et placé les donneurs d’ordre et les fabricants à la tête de la consolidation de leur filière.

Organisé autour de cinq actions structurantes (la relation entre acteurs, la performance des entreprises, les ressources humaines, l’innovation et le développement durable), le Plan Impulsion a activé les leviers permettant à la filière de faire face aux nouveaux équilibres économiques.

Lire la charte

 

Crise sanitaire de 2020

Durant la crise sanitaire Covid-19, tous les professionnels de la filière, en amont de la distribution – ateliers de fabrication sous-traitants de la place Vendôme, entreprises de négoce de métaux précieux, de pierres précieuses – et les joailliers détaillants ont été conduits à fermer leur établissement, dès le 16 mars 2020, notamment en raison de l’interruption des approvisionnements et de l’arrêt de l’activité de leurs clients.

Face à ce contexte inédit, l’UFBJOP s’est entièrement mobilisée en déployant une véritable stratégie proactive de soutien et de conseil aux entreprises adhérentes, qui s’est articulée autour de trois axes fondamentaux – collectif, financier-juridique et social – dans le but de permettre de retrouver, à l’issue de la crise, ressources, compétences et capacités productives pour assurer le rebond de l’activité.

REPRESENTATION AU SEIN DU COMITE STRATEGIQUE FILIERE «  MODE ET LUXE »

 

L’Union Française BJOP est présente au Bureau du Comité Stratégique de la Filière Mode et Luxe.

Elle a ainsi suscité une campagne de diagnostics à 360° menée par Bpifrance auprès de sept entreprises de fabrication adhérentes, dans le but d’obtenir une analyse macroéconomique de la filière et d’accroître la compréhension et la reconnaissance du secteur.

L’Union s’est également au programme d’accélérateur Mode et Luxe Bpifrance, adapté aux entreprises de fabrication pour que les dirigeants puissent suivre une formation pour booster leur modèle économique, en partenariat avec l’Institut Français de la Mode et l’ESCP.

Enfin elle a participé à la campagne médiatique « Savoir pour Faire » ; vaste programme innovant et créatif destiné à mettre en valeur les métiers d’excellence de la filière, fleurons du savoir-faire français. https://www.savoirpourfaire.fr/